Le livre qui a changé ma vie!

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un livre qui m’a conforté dans le grand changement que j’ai entrepris dans ma vie professionnelle. Et ce livre, c’est “l’Alchimiste” dont l’auteur n’est autre que le grand écrivain brésilien Paulo Coelho!

Il faut dire que je m’intéresse énormément au développement personnel et ce livre est apparu dans le palmarès des livres de développement personnel qu’il faut absolument avoir lu au moins une fois dans sa vie.

Les 9 euros que j’ai dépensé pour l’achat de ce bouquin ont été l’un des meilleurs investissements de ma vie! Ce livre a été un gros coup de coeur puisqu’il m’a permis d’ouvrir les yeux sur beaucoup de choses, et notamment sur ma vision de la vie, moi qui me trouvait dans une période de totale remise en question de mes valeurs et de la personne que je souhaitais être. Certains passages m’ont même fait verser une (plusieurs?) petite(s) larme(s).

Et sinon, que raconte l’Alchimiste?

C’est l’histoire de Santiago, un jeune homme qui a choisi d’être berger plutôt que prêtre parce qu’il voulait voyager. Il mène ainsi une vie paisible en Andalousie en compagnie de ses moutons, vivant au rythme de ceux-ci. Cependant, il fait un rêve, deux nuits de suite qui le laisse intrigué. Dans ce rêve, il part à la recherche d’un trésor…enfoui au pied des pyramides d’Egypte. Sa vie va être bousculée par sa rencontre avec un roi auquel il va raconter ce rêve. Ce dernier va l’aider et l’inciter à accomplir ce qu’il appelle, “sa Légende personnelle” ou plus communément connue sous le nom de “mission de vie”: cette idée selon laquelle chaque individu a un but à accomplir sur Terre. Santiago va finir par se laisser convaincre par ce roi et partir à l’aventure afin d’accomplir sa légende personnelle. Au cours de son voyage, il fera de nombreuses rencontres, bonnes comme mauvaises et devra surmonter de nombreux obstacles afin de parvenir à dénicher ce fameux trésor. Enfin, il rencontrera l’Alchimiste, celui qui va lui apprendre à écouter son coeur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.

A la fin de son aventure, Santiago aura beaucoup appris sur le monde qui l’entoure, ainsi que sur lui même.

Ce livre a vraiment fait écho en moi puisqu’il a su mettre en lumière de nombreux aspects de la vie qui prônent la réalisation des rêves, la volonté et la persévérance, la capacité de résilience mais aussi et surtout, l’accomplissement de soi.

L’auteur nous livre plusieurs leçons de vie tout au long du récit nous donnant peut-être les clés du bonheur. En voici quelques-unes:

  • Prendre des risques. Dans notre vie, nous sommes parfois confrontés à des crises ou à des prises de conscience. Se pose alors cette effrayante question : faut-il rester dans le confort d’une vie connue, sécurisante, en répétant inlassablement le passé aussi insatisfaisant soit-il, ou bien prendre des risques, se confronter à l’inconnu, afin d’écouter notre petite voix intérieure qui nous laisse entendre que nous passons peut-être à côté de l’essentiel ? ” Il eut soudain le sentiment qu’il pouvait regarder le monde soit comme la malheureuse victime d’un voleur, soit comme un aventurier en quête d’un trésor “. À travers cette phrase, l’auteur nous propose de considérer que ces épreuves peuvent aussi être interprétées comme des signes de changement, d’enrichissement, d’évolution. C’est cela même qui donne, au final, un sens à notre existence.
  • Savoir saisir les opportunités en sachant lire les signes que la vie nous envoie. Car si l’on y prête attention, des opportunités se présentent chaque jour à nous, il suffit simplement de les percevoir et de savoir les saisir.
  • Ecouter son coeur. Oui, notre coeur nous parle, lorsque nous sommes joyeux, tristes, inquiets, mais aussi et plus que tout, lorsque l’on aime. L’amour nous motive à suivre notre légende personnelle. Ainsi, on n’a pas besoin de comprendre la « force mystérieuse » qui vient du cœur, que l’on pourrait plus couramment nommer « intuition ». Elle s’explique en elle-même. Savoir écouter son coeur est d’autant plus important que les signaux qu’il nous envoie pour nous faire comprendre ce qui nous rend heureux ou non, ce qui nous contrarie…
  • Surmonter les obstacles qui se présentent sur notre chemin. La vie de chaque individu est semée d’obstacles. Ces épreuves, il faut savoir les surmonter pour grandir, apprendre à se connaître, se renforcer et dépasser ses limites. “Avant de réaliser un rêve, l’Âme du Monde veut toujours évaluer tout ce qui a été appris durant le parcours. Si elle agit ainsi, ce n’est pas par méchanceté à notre égard, c’est pour que nous puissions, en même temps que notre rêve, conquérir également les leçons que nous apprenons en allant vers lui. Et c’est le moment où la plupart des gens renoncent. C’est ce que nous appelons, dans le language du désert: mourir de soif quand les palmiers de l’oasis sont déjà en vue de l’horizon.”
  • La capacité de résilience. Savoir rebondir après un échec, c’est également ce dont l’auteur fait état vers le début de l’histoire lorsque Santiago se fait voler tout son argent. Chaque épreuve, ou échec, doit être considéré comme une occasion de s’enrichir.
  • La puissance de la volonté. “Quand tu veux quelque chose, tout l’Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir.” Et en effet, si vous souhaitez vraiment quelque chose, au plus profond de vous, alors vous avez toutes les chances de l’obtenir car l’énergie et l’enthousiasme déployés pour accomplir ce désir va contaminer les personnes qui vous entourent et ces dernières vous soutiendront dans votre quête.
  • La persévérance. La persévérance ou le “vrai courage”, celui de continuer à être déterminé malgré les échecs et les obstacles qui se présentent sur notre chemin. “Une quête commence toujours par la Chance du Débutant. Et s’achève toujours par l’épreuve du Conquérant”.

Selon l’auteur, chaque individu sur Terre possède une Légende Personnelle, ou plutôt, une Mission de Vie qui est ancrée dans le coeur de chacun. Mais elle ne pourra se réaliser uniquement si l’individu écoute son coeur et croit assez fort en lui pour se donner les moyens de réaliser son rêve. Cette idée que nous sommes vivants pour une bonne raison, pour accomplir quelque chose, que ce soit un voyage, une profession spécifique, ou pour transmettre un message, je la partage également et c’est ce qui m’a vraiment fait aimer ce livre.

Car partir à la conquête de notre légende personnelle nous fait sortir de notre petit nid douillet. Parce qu’il faut parfois prendre des risques, réussir à sauter le pas, mais surtout parce qu’il faut croire en ses rêves, et en soi. Et même si la quête de votre légende s’avère fastidieuse et que vous renoncez (après avoir donné le meilleur de vous-même), alors vous n’aurez pas de regrets. Les différents obstacles rencontrés vous auront enseignés beaucoup de choses sur vous-même et le monde qui vous entoure.

Ainsi, dès lors que l’on accomplit sa légende personnelle, on peut mourir en paix. On n’a plus peur du temps ni de la mort, puisque ce qui compte, le but ultime de l’existence, c’est le chemin que nous empruntons.

En conclusion, Paulo Coelho nous livre des leçons fondamentales sur l’existence, qui parleront sans doute à ceux qui se questionnent sur le sens de la vie. Pour Coelho, il faut vivre au service de notre intuition/cœur/Légende Personnelle, seul moyen pour être heureux. Le tout est de bien comprendre les signes qui se présentent sur notre chemin.

A bientôt,

Debbie



3 Comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s