14 Astuces pour se motiver à faire du sport !

Lorsque l’on débute ou que l’on reprend un sport, nous sommes souvent très enjoués et très motivés. Nous nous rendons à la salle plein de bonne volonté et d’enthousiasme, prêt à reprendre son corps en main, nous nous fixons des objectifs et puis peu à peu, le manque de motivation commence à se faire sentir. Nous nous trouvons des excuses pour ne pas faire notre séance quotidienne, nous commençons par manquer de temps (une fausse bonne excuse, n’est ce pas?!) et bien sûr, moins on se rend à la salle ou au parc, moins on a envie d’y aller…

Dans cet article, je vais vous dévoiler quelques astuces MAGIQUES pour vous encourager à sortir de chez vous et à vous bouger les fesses (mais pas que ! ) aussi bien été comme hiver, autant par un temps radieux que par un temps pluvieux !

1/ Ne pas se fixer des objectifs inatteignables

Souvent, lorsque l’on souhaite débuter ou reprendre le sport dans le but de perdre quelques kilos ou de se muscler juste avant l’été, on a tendance à mettre la barre un peu trop haut… Peut-être avez-vous déjà planifié de courir 10 km chaque semaine, de vous rendre à la salle chaque fin de journée pour faire une heure de fitness, ou encore de réaliser une dizaine de postures de yoga tous les matins avant de vous rendre au bureau?

Alors oui, c’est une très bonne initiative de se remettre à bouger, mais s’imposer un rythme trop soutenu, surtout au début, n’est pas forcément la meilleure solution si vous souhaitez rester motivé sur le long terme. En toute honnêteté, à moins de n’avoir que ça à faire de vos journées, il sera très dificile de garder ce rythme durant plusieurs mois d’affilée. Vous pourrez vous sentir rapidement frustré de ne plus avoir de temps à accorder à vos proches, à consacrer à vos autres loisirs, à votre travail ou juste, pour apprécier la vie. Le fait de s’astreindre un rythme que l’on sait pénible et trop exigeant pour soi risque même, à terme, de vous dégouter du sport. Rien ne sert de faire 1h d’entraînement physique/ jour si vous savez qu’un évènement ou un imprévu interferera régulièrement avec ce loisir (sorties entre amis, rendez-vous médicaux, meetings qui s’éternisent, courses au supermarché). Pourquoi ne pas simplement faire 2h d’activité physique par semaine et compléter avec de la marche quotidienne? Vous pouvez fragmenter ces 2h sous forme de 2x 1h/ semaine ou bien, 4x 30 min, etc… Cela vous évitera de faire des séances trop longues et épuisantes et vous laissera du temps pour vous consacrer à autre chose.

Il y a quelques semaines, je planifiais 30 min de yoga par jour dans mon agenda. Tous les matins, je me levais et je réalisais plusieurs enchaînements de postures pendant 30 min. Des postures parfois intenses, tant sur la durée que sur la complexité. Résultat, j’ai tenu 2 semaines. Cependant, je ne souhaitais pas abandonner, j’ai donc décidé de réduire ce temps à 15 min par jour (hors week-end) et depuis, ça va beaucoup mieux! Je suis motivée et enthousiaste avant chaque séance dont je sais qu’elles m’aideront à entretenir ma souplesse et à être plus en forme pour aborder ma journée de façon plus sereine. J’ai trouvé mon rythme. Et même si 15 min c’est plutôt court, et ben c’est toujours mieux que rien, et moi, ça me convient!

2/ Faire du sport à proximité de chez soi… ou chez soi

Un temps de trajet trop long peut vite devenir un obstacle à votre session et à votre régularité surtout si c’est un sport que vous souhaitez pratiquer plusieurs fois dans la semaine. Ainsi je vous conseillerai de trouver un endroit près de chez vous (avec un temps de trajet <20 min) pour faire votre exercice physique, que ce soit dans une salle ou dans un parc. Si votre temps de trajet est trop long, vous aurez du mal à être assidu. Ajoutez à cela une météo un peu maussade et des températures un peu fraîches et là ce sont les “bonnes” excuses qui font leur apparitions: “je ne me sens pas très bien aujourd’hui”, “il y a des travaux en ce moment”, “j’ai une présentation importante à finir pour demain et je vais perdre du temps dans les transports”. Voilà pourquoi il faut que ce soit à proximité!

Bon par contre les règles, ça reste une bonne excuse 😉

Sinon, vous avez également la possibilité de faire du sport… chez vous. Il y a de nombreuses vidéos en ligne qui proposent des exercices de fitness à effectuer chez soi et qui ne demandent que très peu de matériel.

Chaque matin, j’effectue quelques postures de yoga… à la maison! La plupart du temps, je regarde une vidéo d’exercices la veille et je reproduis l’enchaînement le lendemain matin juste après le réveil!

3/ Varier les activités

Si vous êtes de nature à vous lasser assez rapidement (ce qui peut impacter la motivation), je vous conseille alors de varier les sports. Soit en réalisant 2 ou 3 activités différentes par semaine, ou bien en testant un sport pendant 1 an et en changeant l’année d’après. Cela vous évitera de tomber dans l’ennui et la lassitude qui constituent des freins à la persévérance et la volonté. Et en plus, vous pourrez découvrir plein de sports différents et travailler plusieurs parties de votre corps. Si ça c’est pas top!

4/ Se lancer un défi sportif pour soi-même ou pour soutenir une cause!

Si vous courez de temps en temps, pourquoi ne pas vous fixer comme objectif de participer à certaines courses organisées par votre ville? 5 km pour le cancer du sein, 10 pour celui de la prostate, 20 km pour la croix rouge? Croyez-moi, une fois que vous aurez décidé de vous lancer un tel défi, vous n’aurez plus d’autre choix que de vous-y tenir et de vous-y préparer afin de ne pas souffrir le jour J et de tenir votre parole (dans le cas où vous l’avez fait savoir à tout votre entourage. Et oui, c’est souvent plus pour notre ego que nous participons à ce genre de courses 😉). Mais bien sûr, c’est sans compter la fierté et la satisfaction de “l’avoir fait!” que vous épprouverez une fois le challenge accompli! Aller, hop, sur votre Bucket List!

5/ De la bonne musique

Voici une de mes plus grandes sources de motivation pour faire du sport… La Musique! J’écoute en bloucle mes chansons préférées durant mes séances de running pour me motiver. Cela m’aide beaucoup à me préparer mentalement à ma course de 5km. Chaque fois que j’ai la flemme d’aller courir, je me dis “Déborah, pense à la super playlist que tu vas écouter pendant la course, ça va te permettre de t’évader et tu pourras rêvasser.” Sans compter qu’une musique entraînante booste les performances physiques!

Quant à l’aquabike, que je pratique 45 minutes par semaine, il y a des jours où je n’ai pas trop de motivation pour me rendre à la piscine, notamment en hiver. Alors pour m’encourager, je pense à la playlist que je vais écouter pendant le cours, qui en général, est plutôt sympa et ça suffit à me donner du courage pour enfiler mon maillot de bain 🙂

6/ Visualisation mentale avant chaque entraînement

Avant de vous rendre à la salle ou à la piscine, essayez de vous visualiser (corps et esprit) après votre séance de sport. Vous pouvez parfois être dans un mauvais mood et ne pas avoir envie de faire du sport pour X raisons, parce que vous avez la gueule de bois et que vous n’osez pas sortir pour aller courir au parc ou bien à cause de quelques kilos en trop. Or, c’est dans ces moments que vous avez le plus besoin de bouger, pour éviter les moments de déprime et la perte de confiance en soi. Tout ça est un cercle vicieux, car plus nous sommes tristes et peu confiant (on se trouve « gros/grosse » en maillot, on a plein de boutons sur le visage), moins nous avons envie de sortir, de nous exposer aux yeux des autres et donc nous faisons moins (voire plus du tout) de sport, ce qui nous rend encore plus triste et renfermé. Dans ce cas, visualisez-vous après la séance, imaginez votre bien-être intérieur et extérieur, votre corps plus raffermit, plus svelte et musclé, votre peau plus purifiée une fois votre séance de sport terminée. Ça devrait grandement vous aider! Il y’a un moment, il ne faut plus avoir peur de s’exposer au regard des autres. Peu importe notre physique, notre morphologie, chaque individu sur cette terre a le droit de sortir, de faire le sport qu’il souhaite et de prendre soin de lui! Et les autres, on les em*****! Oui j’ai des boutons, oui j’ai de la cellulite, et alors? J’ai tout autant le droit de faire prendre l’air à ma peau et de la chouchouter!

8/ Le bien-être mental comme source de motivation

En période d’examen, d’audit ou que sais-je encore, votre taux de cortisol (l’hormone du stress) est généralement plus élevé que d’habitude. Pour diminuer ce taux de stress (qui peut vous faire perdre vos moyens à un examen et qui peut nuire à votre travail), il n’y a pas 36 solutions, il faut l’évacuer, le faire sortir de votre corps en vous défoulant, ou en vous relaxant avec une activité comme le yoga. Ce stress que vous souhaitez faire disparaître aussi vite que possible peut constituer une bonne source de motivation pour faire du sport.

Lorsque j’étais à la fac et que mon cerveau commençait à surchauffer en période de révisions, je ressentais vraiment le besoin d’aller courir pour me vider la tête et pour revenir plus lucide et plus concentrée sur mes cours. Ça m’a grandement aidé à ne pas me disperser et à avoir les idées plus claires!

9/ Penser à un de vos problèmes de santé

Ce conseil peut paraître un peu bizarre et inhabituel mais en tout cas ça a très bien fonctionné dans mon cas (insuffisance veineuse). Si vous souffrez d’un problème de santé (douleur dorsale, insuffisance veineuse…) certes c’est bien embêtant mais sachez que ça peut également vous encourager à faire du sport.

En effet, si vous n’aimez pas particulièrement aller à la piscine mais que vous savez au plus profond de vous que l’eau peut faire du bien à votre rétention d’eau ou soulager vos problèmes de dos, trust me, vous aurez d’un coup, plus envie de vous y rendre. Quand vous ressortez de l’eau avec des jambes moins lourdes, plus affinées et des genoux moins gonflés, c’est quand même plus agréable pour vous et esthétiquement plus joli. De même si vous souffrez d’une scoliose ou de tout autre problème de dos, quelques longueurs de dos crawlé peuvent vraiment vous faire du bien. Petit bonus, l’avantage de faire du sport dans l’eau, c’est que l’on a moins de chance de se faire mal, et qu’en plus, ça fait travailler tout le corps!

10/ Faire du sport un jeu fun

Notamment en participant à des courses d’obstacles type Mudday, Air games… avec vos amis, ou en vous rendant dans un parc aquatique, etc… Non seulement vous allez vous dépenser sans vous en rendre compte, mais en plus vous passerez un super bon moment avec vos potes. Ces évènements, plutôt occasionnels, se déroulent la plupart du temps au printemps et à l’été mais au moins vous pourrez, le temps d’une journée montrer ce que vous avez dans le ventre! Sans oublier que certaines courses d’obstacles nécessitent un entraînement préalable… Alors, qu’est ce que vous attendez pour enfiler vos baskets?

11/ Faire du sport entre amis

Quoi de mieux pour se motiver que de faire du sport à plusieurs? Avec un(e) de vos ami(e)s ou avec votre copain/copine, ça peut être une bonne occasion de se motiver et de renforcer un peu plus les liens. Et on choisit bien évidemment un(e) ami(e) qui souhaite également se bouger et pas celui qui se réveille à 13h, la tête dans le c** tous les week-ends!

12/ Ne vous forcez pas à faire ou à poursuivre un sport qui ne vous correspond pas!

Vous avez envie de tester un nouveau sport et votre amie vous propose une séance de crossfit? Vous testez mais vous n’aimez guère. Ne vous forcez pas, rien ne sert de continuer un sport que vous n’aimez pas, car non seulement vous vous inventerez des excuses pour ne pas y aller mais le peu de fois où vous irez, ce sera en traînant des pieds. Or, faire du sport, ça doit être avant tout un plaisir et même si ça n’est pas vraiment un plaisir, vous devez avoir un minimum envie de vous déplacer pour votre séance, sinon ça ne sert à rien, si ce n’est à vous rendre de mauvaise humeur! #Goodvibesonly

13/ Pour garder la motivation, ne faîtes pas des séances trop longues!

Mieux vaut courir 5km 1x/ semaine qu’en courir 10 toutes les 2-3 semaines. Si votre séance est trop longue et s’étale sur plus d’une heure d’affilée, votre mental sera mis à rude épreuve. Comme j’ai pu l’expérimenter, si vous souhaitez courir 10 km mais que vous savez que vous allez les faire en un peu plus d’une heure, que vous terminerez le parcours au bout de votre vie, (sans compter le temps de trajet pour se rendre au parc), votre motivation descendra très rapidement, surtout si votre agenda est plutôt chargé! Et c’est tout à fait normal, lorsque l’on sait que la séance sera difficile, très intense et qu’elle risque de nous faire souffrir, on a d’un coup moins l’envie de pratiquer.

Et surtout, ne cherchez pas à avoir le corps parfait!

Je vois souvent dans les magazines de mode, bien être… (Cosmo, Biba & cie) des articles comme: “Comment avoir un corps de rêve avant l’été? Comment être une bombe sur la plage? Comment perdre vos kilos après les fêtes?” Comme si le sport ne devait servir qu’à un aspect esthétique. Avoir des fesses bombées, le six pack, des bras musclés, une poitrine raffermie, des jambes fuselées et que sais-je encore… Alors certes, c’est joli, ça fait sain, ça fait fantasmer et on peut s’habiller plus facilement. Mais le sport ne devrait pas être seulement perçu comme un moyen d’avoir un corps de mannequin. A quoi ça sert de torturer son corps, de le pousser à l’extrême pour être au top sur la plage? A quoi ça sert d’avoir un corps parfait, si on devient facilement irritable, frustré(e) et que l’on fait attention aux moindres calories ingurgitées? On finit par oublier de profiter pleinement de la vie.

Le sport devrait être avant tout considéré comme un moyen de se défouler, de se sentir mieux dans sa tête et dans son corps, de gagner confiance en soi. Alors oui ça peut aussi être un moyen de se trouver plus beau/belle et plus sexy mais ça ne devrait pas être le seul but.

Le sport, ça devrait être une hygiène de vie, être ancré dans votre routine quotidienne, tout au long de l’année, tout au long de votre vie (lorsque votre santé vous le permet bien évidemment).

Je tiens enfin à préciser qu’il est inutile de faire 6h de sport/ semaine, sauf si vous souhaitez être un athlète de haut niveau. Deux heures d’activités physiques combinées à de la marche quotidienne sont largement suffisantes et vous permettront de vous sentir bien dans votre tête et dans votre corps.

Voilà, c’est la fin de cet article, maintenant, vous avez toutes les clés en main pour trouver de bonnes raisons (et plus d’excuses!) de faire du sport! Dites-moi en commentaire quel(s) sport(s) vous pratiquez et ce qui vous motive pour continuer!

Bonne journée!

Debbie

4 Comments

    1. deborahlafont

      Merci pour ton commentaire 🙂 au niveau de la playist je te conseille de t’en préparer une via une application comme Spotify (ils ont des playist special sport également). Personnellement j’écoute toujours des musiques motivantes et rythmées lorsque je cours, ça me permet de m’évader et d’oublier le nombre de km qu’il me reste à faire!! 😆

      Like

Leave a Reply to deborahlafont Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s