Petit guide touristique: Une semaine au Portugal, #mode_relax_activé

Il y a 3 semaines, je suis partie au Portugal afin de profiter du soleil, de la mer, découvrir des beaux paysages naturels mais également pour y déguster des bons Pastéis! Ce fut aussi l’occasion pour moi de me retrouver avec moi-même. S’il y a bien un truc que j’aime lorsque je suis en vacances à l’étranger, c’est de prendre mon temps et de ne pas me presser. J’élabore mon planning la veille pour le lendemain ou le jour même en me laissant guider par mes envies. Et si je ne vois pas tout, ce n’est pas grave, tant que j’ai profité et apprécié mon séjour. Alors pour cette petite semaine, j’ai activé le mode relax.

Mon petit périple s’est cantonné à la partie Sud du Pays, en commençant par Lisbonne et en rejoignant ensuite un des points les plus au sud du pays, Portimao! Tu ne connais peut-être pas le nom de cette ville mais tu as peut-être déjà entendu parler de la grotte de Benagil (on la voit partout en photo sur insta…), je t’en parlerai dans la suite de l’article puisque c’est justement pour la voir que je me suis rendue à Portimao!

Arrivée à Lisbonne. Les premiers jours de mon aventure se sont consacrés à la visite de la capitale et de ses alentours. Je n’avais jamais vu auparavant une ville avec autant de dénivelé! Autant te dire que ça muscle bien les mollets et que les baskets sont indispensables pour se balader dans la ville au risque de finir ton séjour avec une cheville tordue ou des pieds en compote. Ses ruelles pavées, ses façades pastel et ses trottoirs tout en mosaïque font de Lisbonne une capitale dans laquelle on aime se perdre. Les températures de la semaine étant plus qu’agréables (environ 27-32°C), j’ai souhaité profiter du soleil et de la mer en posant ma serviette de bain sur les nombreuses plages de Cascais qui bordent la côte (au nord de Lisbonne). Elles sont toutes accessibles en train, à partir de la Gare centrale Cais do Sodre (20-30 min de train). Au programme: surf, baignade, lecture et “bronzette”.

Surf. J‘ai suivi mon premier cours de “vrai” surf sur la plage de Carcavelhos: 2h de surf avec une vraie planche! (et pas celle en mousse que tu achètes à Carrefour quand tu es gosse). J’avais déjà fait de la planche à voile mais le surf, c’est complètement différent. Il n’ y a pas vraiment de technique, mis à part avoir un bon équilibre, rester concentré sur l’instant présent (merci la méditation) et savoir se relever assez rapidement pour prendre la vague (le take off). C’est plus une question de feeling et d’entraînement, comme pour beaucoup de sports. J’ai réussi à me relever 3 ou 4 fois complètement debout sur ma planche – ce qui est plutôt pas mal pour une première fois – mais durant la première heure, soit je me gamellais directement avant d’avoir eu le temps de me relever ou alors je surfais… sur les genoux. Une nouvelle technique à breveter! Haha

En tout cas, j’ai vraiment adoré et je pense sincèrement reprendre des cours, peut-être l’année prochaine, mais cette fois-ci sur 2 ou 3 jours pour m’améliorer. La puissance des vagues étant assez forte par moments, je conseille de savoir nager un minimum le crawl (un comble étant donné que je nage uniquement la brasse et le dos crawlé). – Des cours de crawl vont s’imposer Deb! – Cela dit, si j’ai survécu, tu le peux aussi! 😉 Le plus drôle, c’est quand tu retombes de ta planche et que tu te prends des vagues en pleine face puis qu’à peine relevée, une autre vient frapper ton visage. Sans oublier les “Guys, warning, behind you, behind you!” du moniteur pour annoncer l’arrivée d’une grosse vague! Un sport libérateur qui fait du bien et que je te conseille! Par contre, étire-toi bien après le cours pour éviter les courbatures le lendemain car c’est bien plus physique qu’on ne le pense! Si ça t’intéresse, j’ai suivi le cours avec la Carcavelhos Surf school et payé 35 euros pour les 2h (5 personnes dans le groupe) donc ce n’est vraiment pas cher et je te promets, tu vas kiffer!

Baignade, lecture et bronzette. Après le surf, j’ai pas mal profité des plages, dont celle de Carcavelhos (très prisée des touristes pour bronzer et pratiquer des activités nautiques) mais aussi celle de Caxias, plus petite et très agréable pour se baigner tranquillement ou bouquiner. Cette dernière est moins touristique, possède plus de charme et la mer y est moins agitée.

La rue rose. C’est en partant pour la plage que je suis tombée, par hasard, sur la fameuse rue rose de Lisbonne. Située à proximité de la gare de Cais do Sodré, cette rue plûtot mignonne et originale n’est toutefois pas très vivante et même un peu sombre. Au fil du temps, avec les nombreux touristes (et locaux) qui traversent quotidiennement cette rue, la peinture s’est un peu effacée. Ce serait cool s’ils pouvaient la repeindre car mine de rien, ça a son petit charme. Elle se parcourre assez rapidement puisqu’elle s’étend uniquement sur 100 ou 200m.

Quelques bonnes adresses FOOD à Lisbonne.

“the mill café”
Pizzeria bio “In bocca al Lupo”
Restaurant “IIIMPAR”

La tour de Bélem. Comment parler de Lisbonne sans évoquer la célèbre Tour de Bélem? Située dans le lit du Tage, dans le quartier de Bélem et classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, elle servait autrefois à protéger l’embouchure du Tage et le monastère des Hyéronymites des espagnols. Une tour de 35 m de hauteur à l’architecture majestueuse. Pour te rendre à cette tour, plusieurs possibilités s’offrent à toi: via Le bus (environ 40 min en bus à partir de Lisbonne + 10-15 min de marche) ou la Gare Cais do Sodré ou encore, la voiture.

Petit plus: le musicien sur le Parvis qui jouait de belles musiques au violon. Petit bémol: les papiers et autres détritus qui jonchent le sol.

La Pâtisserie de Bélem. Après avoir pris une dizaine de photos de la Tour de Bélem sous tous les angles, je me suis rendue à la pâtisserie de Bélem, sur le chemin du retour, située juste en face de l’arrêt de Bus. Tu ne peux pas la louper, il y a une queue de touristes devant l’entrée, et on comprend mieux pourquoi une fois que l’on a goûté un de leurs pasteis. Les pasteis, ce sont des sortes de mini flancs, mais par exemple pour moi qui de base n’aime pas vraiment le flanc, j’ai été agréablement surpise et j’ai très vite développer une addiction pour ces petites merveilles sucrées! Surtout qu’avec la forte demande, ils sont préparés en continu, donc très frais et tous chauds une fois sortis du four. Un vrai régal! On se fait plaisir, on en mange un puis deux, puis trois (après on arrête sinon on frôle l’indigestion) mais on profite, parce que c’est les vacances et que ce serait dommage de s’en priver!

Le marché Time Out de Lisbonne! A faire absolument! Il s’agit d’un grand marché couvert. Le marché est composé de deux espaces: l’un consacré aux fruits et légumes et l’autre dans lequel tu trouveras de nombreux traiteurs qui proposent aussi bien des spécialités portugaises (plats à base de morue ou “Bacalhau”) que de la cuisine du monde (asiatique, italien, américain). Pour le dessert, va faire un tour au stand Manteigaria pour y déguster les fameux pasteis. Certes ils ne détrônent pas ceux de Bélem mais ils n’en restent pas moins très savoureux, un vrai régal! Tous les traiteurs étant regroupés au même endroit, il y a des grandes tables au milieu ou chacun peut prendre un plat différent et manger ensemble. Donc parfait si tu souhaites déguster un délicieux risotto de Saint Jacques (stand Alexandre Silva pour les intéressés) mais que ton ami préfère la nourriture asiatique.

Palais de Pena et Château des Maures de Sintra. Avec ses jolies (et luxueuses) maisons typiques portugaises, ses bons restaurants ainsi que le Chateau des Maures et le Palais de Pena que vous pouvez visiter, Sintra a tout pour séduire. Et il faut dire que cette petite ville, située au Nord de Lisbonne, à environ 1h de train, attire pas mal de touristes! Tu peux y passer la journée ou juste une après-midi. Il n’est pas nécessaire de partir aux aurores pour s’y rendre étant donné que la ville est full de touristes à toute heure de la journée. Des stands de bijoux, peintures, et autres objets, etc… longent le parcours de la gare au centre historique. C’est d’ailleurs là-bas que j’ai acheté ma jolie chevillère coquillages. Je l’ai acheté à une jeune fille pour 5€ et je ne m’en sépare jamais (sauf la nuit ou quand ce sera l’hiver: pas pratique avec les bottes!). Une navette spécialement instaurée par la ville t’ammèneras directement au Château des Maures ou au Palais de Pena (bus 484 si mes souvenirs sont bons). Comme il y a pas mal de touristes, elles sont vites complètes, tu devras donc probablement attendre la prochaine navette. Mais elles sont fréquentes donc l’attente est relativement faible (10 min max). D’ailleurs, la grande majorité des touristes se rend sur les sites via cette navette.

Manger au “Romaria de Baco” à Sintra. C’est dans une petite ruelle, à proximité de l’office du tourisme, que se cache ce petit resto qui a reçu le certificat d’Excellence Trip Advisor. Sur la carte, les divers plats portuguais (et autre) proposés te mettront l’eau à la bouche. 😉 L’endroit est toutefois très petit (environ une dizaine de tables) donc je te conseille de t’y rendre avant 13h si tu souhaites avoir une chance de trouver de la place. Les prix et le service sont très corrects. Et les plats, succulents. Au restaurant (et pas seulement) j’ai encore une fois été impressionnée par tous ces Portugais qui parlaient très bien le français par rapport à d’autres pays du Sud que j’ai déjà visité, je pense notamment à l’Italie ou à la Grèce. C’est vrai que c’était des lieux touristiques mais tout de même.

Curry de crevettes au restaurant “Romaria de Baco”

Playa da Rocha de Portimao. Le lendemain, c’était le départ pour Portimao! Cette ville complètement au Sud du Portugal, dans la région de l’Algarve. 4h de train avec un changement et seulement 2 trains/ jour, un en début de matinée et l’autre en début d’après-midi. Personnellement je n’ai pas trouvé le trajet si long que ça. Bien sûr si tu peux y aller en voiture c’est mieux (il faut vraiment que je reprennne la conduite, objectif de l’année 2020?). Il n’y a que 190km qui séparent Lisbonne de Portimao.

Arrivée à la mi journée, j’ai déposé mes affaires au Airbnb et j’en ai profité pour aller faire un tour à la playa da Rocha. Une très jolie et vaste plage à deux pas de mon airbnb avec une température de l’eau plus élevée que sur les plages de la côte atlantique et des petits restos/bars tout le long dans lesquels je te conseille de consommer uniquement des Tapas de fruits de mer (palourdes, moules, …) mais d’éviter les plats principaux qui n’ont aucune saveur et dont les accords sont vraiment étranges… Habituellement, je finis toujours mon assiette mais le plat Bacalhau (morue) sans sauce, accompagné d’un oeuf dur posé tel quel dans l’assiette et de légumes pas assez cuits ainsi que de pommes de terre mi-froides mi-chaudes, ne m’a pas convaincu. Heureusement, je me suis rattrapée le soir avec des crêpes!

Visite des grottes de la côte de L’Algarve. Mon lendemain matin fut consacré à la visite des nombreuses grottes qui longent la côte de l’Algarve. Une visite de 2h15 qui s’est déroulée à bord d’un petit bateau de la compagnie Benagil Express (35€ le tour de 2h15). J’ai choisi cette compagnie, car contrairement aux autres, elle offrait la possibilité de se baigner 15-20 minutes dans les eaux turquoises. Chose que je n’ai finalement pas faite à cause du vent et d’un peu de flemme probablement.

La grotte de Benagil, qui est la plus connue est très jolie mais ne fut pas ma préférée à cause du nombre de touristes. Entre les bateaux, les plongeurs et les paddle, difficile de prendre une photo sur laquelle on ne voit pas un bras en l’air, ou un tuba à la surface de l’eau. En revanche, d’autres grottes, moins connues, sont toutes aussi (voire plus) belles, dont la grotte de l’amour (dont le trou est en forme de coeur).

Sur le trajet du retour, ça a bien remué sur le bateau, je me rappelle des paroles du guide (très comique durant toute la balade soit dit en passant 😅): “guys, it’s very windy today, now you don’t see, but in 5 min, you will understand”. En effet, entre l’un qui a vomi par dessus bord et toutes les fesses qui se soulevaient et retombaient à chaque vague, c’était bien fun.

Au vu de toutes les belles plages et grottes qui longent la côte, je te conseille d’aller poser ta serviette sur l’une d’entre elles. En particulier, celle de Lagos qui est magnifique. Un masque, un tuba et hop à l’eau! Il y en a plein d’autres accessibles très facilement ou à l’aide d’une échelle et qui sont très peu peuplées, voire désertes, surtout le matin donc profite-en pour aller y faire un tour si tu peux. J’aurai souhaité pouvoir m’y rendre mais sans voiture, ce n’était pas possible.

Dans l’après-midi, je suis revenue me détendre sur la belle plage de Portimao et prendre un dernier bain avant de repartir pour Lisbonne. La veille de mon vol, j’en ai profité pour me perdre une dernière fois dans les rues de la ville et acheter des Pastéis pour ramener à Bruxelles, qui je dois dire, se sont plutôt bien conservés malgré les 33°C dans la capitale portugaise.

Le bilan de ce voyage: J’ai découvert un nouveau pays, vu des paysages à couper le souffle, testé une nouvelle activité, glandé sur la plage et rencontré des locaux. Mais en plus de cela, je me suis reconnectée à moi-même et j’ai gagné une plus grande confiance en moi. Ça n’a peut-être l’air de rien pour certains et bien sûr, ce n’est pas comparable à une année de césure en Asie ou à un tour du monde, mais pour moi qui ait toujours été habituée à partir en famille, avec mon copain ou en groupe d’amis et bien j’étais très heureuse de constater que j’étais capable de me débrouiller toute seule et de tout organiser sans l’aide de personne. D’ailleurs, ça m’a donné envie de me replanifier d’autres voyages/expériences solo (retraite de yoga/méditation, voyage humanitaire, etc…) dans un futur proche!

Voilà pour ce voyage à 2h45 de vol de la Belgique dont je garde de merveilleux souvenirs. ❤️

En espérant à travers cet article t’avoir donné envie de te planifier un petit voyage en solo, le temps d’un week-end ou d’une semaine.

A bientôt,

Debbie

2 Comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s