Comment bien gérer ton argent ? Voici les PRINCIPES CLÉS ! 💶

Entre le loyer, l’alimentation, les factures et les sorties entre copines, on se retrouve rapidement à devoir se serrer la ceinture à la fin du mois. Et malheureusement, savoir gérer ses finances ce n’est pas quelque chose que l’on nous enseigne à l’école. Lorsque j’étais étudiante, cela ne me préoccupait pas vraiment puisque j’avais la chance d’avoir des parents qui couvraient la plupart de mes frais. Ensuite, lorsque je suis entrée dans la vie active, mon salaire de cadre en couple et sans enfants me permettait de m’offrir des choses un peu plus luxueuses dont j’avais toujours rêvé : des vêtements assez onéreux, des restaurants hebdomadaires, des vacances de luxe, etc…

La maturité grandissante et mon changement de situation professionnelle aidant, je me suis rendue compte que j’allais désormais devoir faire un choix entre ma séance d’épilation laser et mon abonnement de sport. Depuis un an environ, je me suis familiarisée avec la notion de budget et dorénavant je réfléchis à 2 fois avant d’effectuer un achat. Et parce qu’ils sont moins courants et plus réfléchis, je les apprécie davantage.

Ainsi je souhaiterais, à travers cet article, te partager les enseignements d’une ancienne addict au shopping qui réussit désormais à mettre plus de côté avec un salaire moindre qu’auparavant.

  1. Etablir un budget. As-tu déjà entendu parler de la règle des 50/30/20 ? Cette méthode permet d’allouer un budget en fonction du type de dépenses. Le 50 représente le pourcentage des dépenses essentielles et vitales à ne pas dépasser (loyer, alimentation, transports…), le 30 représente le pourcentage des dépenses liées aux loisirs et petits plaisirs (sport, shopping, voyages) à ne pas dépasser, quant au 20, il correspond au pourcentage d’épargne à mettre de côté. Pour un salaire de 1500€/mois, cela correspond à 750€ de dépenses vitales et obligatoires, 450€ pour les loisirs et 300€ pour l’épargne. Après, plus tu épargnes, mieux c’est. Pour ce faire, tu peux t’aider d’une application financière telle que Linxo disponible sur smartphone. Une fois synchronisée à ton compte bancaire elle te fournit un aperçu de tes différentes dépenses du mois sous la forme de diagrammes ce qui permet d’y voir plus clair. Tu peux également créer des catégories “cosmétiques”, “sport”, alimentation” pour lesquelles tu te fixes des montants à ne pas dépasser. Seul petit bémol, le temps d’actualisation sur Linxo. Par exemple, un virement effectué sur ton compte n’apparaîtra que quelques heures plus tard sur Linxo. Et sinon pour les plus traditionnels, un tableau excel ou un simple carnet feront très bien l’affaire. Tu peux aussi raisonner en budget annuel. Ce qui est un peu plus facile pour rééquilibrer sur l’année si par exemple tu veux t’offrir une pièce un peu chère.
  2. Se payer en premier. Une fois ton salaire tombé, place une partie sur un livret d’épargne. Pas à la fin du mois lorsque tu a succombé à plusieurs tentations et qu’il ne te reste plus un rond, non ! Planifie un virement automatique dans les 2-3 jours suivant ta paye comme ça tu es sûre que cet argent est placé et que tu n’y toucheras pas. En cas de pépin, c’est important de disposer d’un fond de sécurité (6 mois de salaire).
  3. Épargner ses bonus: prime, 13ème mois, etc… . Tu t’es toujours habituée à vivre avec ton salaire normal, et jusque là ça ne t’a jamais posé problème. Alors, pourquoi devrais-tu garder cet argent supplémentaire sur ton compte courant ? C’est bien connu, plus nous avons d’argent disponible sur notre carte bancaire, plus nous le dépensons. Lorsque tu perçois ces bonus, met-les directement de côté. Tu pourras t’en servir un de ces quatre pour t’offrir un beau voyage ou acheter un appartement.
  4. Ne pas dépenser son argent dans des futilités mais plutôt dans des choses qui te “remplissent”. N’as-tu jamais éprouvé ce sentiment d’avoir effectué des achats “inutiles” ? Tu sais, ceux effectués dans la rapidité, à l’occasion d’un évènement particulier, ou juste pour te remonter le moral ? Avec une excitation et un engouement qui étaient peut-être au rendez-vous sur le moment mais qui sont retombés rapidement. Garde tes sous pour ce qui en vaut vraiment la peine et ce qui te comble, de manière durable: un beau voyage, une sortie au théâtre, une activité insolite, un séminaire ou un atelier pour t’instruire et te développer.
  5. Analyser ses dépenses de la semaine. Tu peux les suivre à l’aide de l’application Linxo comme citée précédemment, sur Excel ou dans un carnet. Cela te permet de garder un oeil sur tes finances et de ne pas te retrouver dans le rouge.
  6. Ne pas autoriser les découverts. Tu ne dois avoir recours au découvert que pour une dépense urgente et imprévue qui ne peut pas attendre la fin du mois. Mais normalement, si tu as ton petit matelas de sécurité tu dois être capable de faire face à cette dépense. Le découvert ne doit pas être utilisé pour pallier à une dépense de la vie courante telle que l’alimentation. Sinon c’est la porte ouverte de la vie à crédit et là ce sera plus compliqué d’en sortir.
  7. Se constituer une garde robe optimale. Elle n’a pas besoin d’être minimaliste et de se composer uniquement de 2 jeans et 3 tee-shirts. Mais elle doit être raisonnable et bien pensée. Lorsque l’on a trop de fringues dans son armoire, on ne parvient même plus à les distinguer et on en vient à reporter toujours les mêmes basiques confortables. Organise ta penderie de sorte qu’elle contienne des vêtements adaptés à ton train de vie et que tu peux combiner avec plusieurs pièces. Ainsi que 3 ou 4 pièces plus originales pour les occasions ou pour égayer tes tenues : ça peut être un top métallisé pour les soirées, une veste en cuir rouge pour apporter du pep’s à ton style, etc… Pour te donner un exemple, il y a 2 ans, je m’étais faite plaisir en craquant pour une veste en jean à motifs Maje, un achat bien raisonné. Aujourd’hui encore je l’aime toujours autant, elle apporte cette pointe d’excentricité à mes tenues qui sans cela, paraîtraient un peu plus fades ou basiques. Non, tu n’as pas besoin de 10 vestes, 15 jupes et 20 paires de chaussures. Privilégie des articles de qualité, que tu adores et dans lesquels tu te sens à l’aise, sans craindre que ton top descende trop bas ou que ta jupe s’envole au moindre coup de vent.
  8. Ne pas dilapider ses sous dans les restaus. Même si les bistrots/bars sont des activités sociales importantes pour le bien-être mental, elles doivent être modérées. Il est facile de succomber à l’envie d’une salade fraîcheur en terrasse l’été ou à une livraison de sushis un soir de pluie. Mis bout à bout, ces petits plaisirs représentent une fortune que tu aurais pu investir dans des choses qui ne finissent pas aux toilettes au bout de 6H. La plupart du temps les plats sont 3 à 4 fois plus chers que ce qu’ils valent réellement et ne sont pas très compliqués à reproduire chez soi. Sans oublier les verres d’alcool en soirée. Pour autant, ne t’interdis pas ces sorties – ce qui serait source de frustration – mais modère-les à raison d’une fois/semaine. En plus avec l’été qui approche, c’est l’occasion de pique-niquer au parc ou en forêt, de se faire des barbeucs entre amis…
  9. S’intéresser à la seconde main. Livres, meubles, vêtements, Avec la prise de conscience collective sur la dégradation de l’environnement liée à notre surconsommation, le commerce d’occasion s’est beaucoup développé et connaît un fort succès aujourd’hui. De nombreux e-shops et magasins proposent un large choix d’articles d’occasion. Parfois ça ne vaut pas le coup d’acheter des choses neuves. Je pense notamment aux livres que tu peux te procurer pour 3 fois rien dans des librairies d’occasion, à Vinted pour les vêtements, Le Bon Coin… ça permet de se faire plaisir tout en réalisant de sacrées économies ! En plus de donner une seconde vie aux affaires usagées.
  10. Vendre. Sur un site d’occasion, tu peux être celui qui consommes bien sûr mais tu peux également être celui qui vend. Fouille bien tes placards et ta cave, je suis sûre que tu y trouveras des choses enfouies et encombrantes dont tu pourrais te débarasser. Allez hop, c’est parti pour un grand tri ! Ensuite tu n’as plus qu’à prendre de belles photos de tes articles auxquelles tu ajoutes une description précise et c’est lancé !
  11. Prendre soin de sa santé. Là tu vas me dire “Mais Deb, que viens faire la santé là-dedans ?” Un des objectifs du fait de prendre soin de sa santé – au delà du bien être physique et mental – c’est de t’éviter des complications. Par complications j’entends, frais dentaires exorbitants lorsqu’on ne prend pas assez soin de ses dents, problèmes de dos nécessitant de la kiné parce que l’on ne s’est pas tenu assez droite. Ou encore, des gros problèmes de peau à soigner car l’on ne s’est pas assez protégée du soleil. En prenant soin de ta santé au quotidien, tu limites les dégats sur ton corps ainsi que tous ces pépins financiers.
  12. Acheter moins mais mieux. Il y a quelques années, j’aurais craqué pour cette robe à fleurs à la mode que je ne porterais qu’une fois, pour ce jean que j’aurais kiffé en l’essayant rapidement en cabine mais découvert qu’il ne m’allait pas si bien que ça une fois à la maison. Pourquoi ? Pour l’attrait de la nouveauté et le prix qui n’était pas très excessif. Une robe à 20€, un jean à 30… Sauf que finalement je remplissais mon armoire de toujours plus de fringues qui ne me plaisaient pas plus que ça et qui ressortaient comme des “chiffons” au bout de 3 lavages. Ces petites dépenses au bout du compte représentaient un sacré pactole que j’aurai pu investir dans des voyages ou des fringues de meilleure qualité. Alors pour tout achat, que ce soit un livre, un vêtement, un meuble, laisse-toi minimum 48h de réflexion.
  13. Prendre soin de ses affaires. Cela t’évitera de racheter régulièrement, et te permettra de revendre plus facilement.
  14. Réclamer l’argent que l’on te doit. Une copine t’a emprunté 8 € pour un cocktail il y a 2 semaines, réclame-lui. N’aie pas peur de demander. Cet argent, tu travailles pour le gagner et tu es en droit (même dans le devoir) de le demander. Il peut te permettre d’acheter ton pain, de te payer une place de ciné voire même un cours de yoga. De même, si tu as droit à certaines indemnités mais que tu ne supportes pas toute la paperasse que cela pourrait engendrer pour faire les demandes, alors là il va falloir te booster ! C’est tellement dommage de perdre de l’argent à cause de la peur ou de la flemme.
  15. Modifier/ Réduire son forfait téléphonique. As-tu vraiment besoin de 50 ou 100 Go de 4G avec appels et sms illimités à l’international ? Compare les forfaits téléphoniques proposés par les différents opérateurs en essayant de faire le meilleur compromis possible. Pour la petite annecdote, pendant quelques mois ma facture de téléphone et d’internet 50Go 4G avec appels à l’international a atteint le montant faramineux de 70€ car j’ai perdu mon tarif spécial parrainage. Lorsque je me suis rendue compte de cela 3 ou 4 mois plus tard (pour te dire à quel point je ne consultais que rarement et briévement mes comptes), j’étais sous le choc. Je peux te dire que je me suis vite bougée les fesses pour trouver un autre forfait. Après quelques minutes de recherches j’ai fini par en dénicher un à 25 € comprenant les mêmes avantages que mon forfait précédent outre les sms et appels hors Europe dont je ne me servais jamais. Dès lors, mon choix était vite fait ! Tout ça pour te dire de bien regarder les offres en détail afin de ne pas payer inutilement pour des services que tu n’utilises pas.
  16. Réduire ses abonnements. Te rends-tu suffisamment à la salle pour que cela vaille la peine de maintenir ton forfait ? Rentabilises-tu ton abonnement ciné ? Regardes-tu régulièrement les contenus des plateformes payantes auxquelles tu es abonnée ? Si non, il est temps de prendre une feuille et un stylo et de noter toutes ces dépenses mensuelles qui se débitent rapidement sur ton compte sans que tu n’aies le temps ou l’envie d’en profiter. 10€ pour un journal payant, 20€ pour la salle de sport, 10€ pour une plateforme de streaming, 40€ pour tes épilations mensuelles et ça va vite. Régulièrement, fais un inventaire de toutes ces côtisations et poses-toi la question de savoir si certaines valent vraiment le coup et si tu ne pourrais pas au contraire trouver d’autres alternatives.
  17. Investir. Il n’y a pas vraiment d’âge pour cela même si une fois encore, c’est mieux lorsque tu t’y prends jeune. Mais encore faut-il avoir assez d’économies et bien s’y connaître afin de ne pas placer son argent dans n’importe quoi. Une fois que tu as constitué ton matelas de sécurité, renseigne toi sur les différents investissements. Tu peux par exemple commencer par souscrire à une assurance vie et t’intéresser à d’autres placements par la suite: PEA, compte titre, immobilier. Alors certes, il faut plusieurs années avant d’observer le retour sur investissement mais il faut essayer de voir à plus long terme. Pour la suite cela peut représenter un très gros avantage !

C’est la fin de cet article ! Quelles sont les habitudes que tu as mis en place pour mieux gérer ton budget ? Dit-moi tout ça en commentaire !

De même que cette liste n’étant pas exhaustive, n’hésite pas à partager tes astuces. 🙂

Dans cet autre article, tu trouveras des exemples concrets pour te permettre d’économiser sans te priver !

À bientôt,

Debbie

7 Comments

  1. Sophie

    Merci pour ces très bons conseils. Ton article est très bien détaillé. Moi pour ma part, j aj revu mon forfait téléphonique et j ai fait de sacrées économies de même que je prépare mes menus et j économise vraiment . 🌺

    Liked by 1 person

    1. deborahlafont

      Coucou Sophie, merci pour ton commentaire 🙂 En effet, c’est bien de remettre nos abonnements à jour car parfois nous payons pour des services que nous n’utilisons même pas. Je m’organise aussi pour les menus, et en général j’attends toujours que mon frigo et tous mes placards soient pratiquemment vides avant de refaire des courses ! Belle journée à toi 🙂🌸 Debbie

      Like

  2. FloraM ☕ COFFEE BREAK

    Super interessant ton article !!! Je devrais suivre quelques uns de tes conseils !! Je suis par exemple incapable de “revendre” les choses que je n’utilise pas : en réalité c’est le temps qui me manque… le temps pour prendre des belles photos et créer des annonces alléchantes… Le plus souvent je “troque”, surtout les habits, chaussures et jouets de ma fille avec d’autres mamans.
    Et je suis très mal à l’aise quand je dois réclamer de l’argent… j’aimerais que les gens se rappellent d’eux mêmes qu’il faut solder les dettes !
    Merci en tout cas d’avoir partagé ces règles d’or !

    Liked by 1 person

    1. deborahlafont

      Merci !! Ben disons qu’il faut revendre les choses qui valent le coup car ça demande quand même pas mal de temps et d’énergie. C’est une bonne idée le troc surtout que les enfants grandissent tellement vite. Pour le fait de réclamer l’argent, il faut se faire violence au début mais avec l’entraînement ça devient plus simple^^ en tout cas c’est essentiel sinon on ne se fait plus respecter. Je te souhaite une bonne semaine ! 🌼

      Liked by 1 person

  3. Erica

    Merci pour cette liste de conseils! D’après une rapide analyse de ma situation, je pense en appliquer 9/17. Je me renseigne pour l’ouverture d’une assurance vie, une fois que ce sera fait, je serais à 10/17 🙂

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s